Quelles sont les conditions pour souscrire une assurance vie ?

souscrire une assurance vie

Publié le : 16 avril 20236 mins de lecture

Souscrire une assurance vie peut s’avérer être une solution intéressante. Elle aide à préparer sa retraite, protéger sa famille, ou encore optimiser sa fiscalité. Toutefois, avant de se jeter à l’eau, il est important de bien comprendre les conditions à remplir pour y souscrire. Voici un aperçu des différentes conditions à remplir pour souscrire une assurance vie.

Conditions générales pour souscrire une assurance vie

La souscription d’une assurance vie sur particuliers.sg.fr est accessible à toute personne majeure et juridiquement autonome.

En ce qui concerne les cotisations, la société générale offre la liberté de payer les primes différemment. Il vous est permis de régler soit de manière régulière (mensuelle, trimestrielle, annuelle), soit sous forme de primes uniques. Les primes régulières permettent de constituer un capital sur le long terme. Par contre, les primes uniques sont plus adaptées pour les personnes souhaitant effectuer un placement ponctuel.

En outre, les assureurs peuvent parfois demander des examens médicaux ou un questionnaire de santé pour les personnes souffrant de certaines pathologies. En effet, les individus présentant des risques élevés de décès peuvent même voir leur prime augmenter. Pire encore, ils peuvent se voir refuser la souscription d’un contrat d’assurance vie. Il s’agit par exemple des personnes atteintes de cancer.

Condition de souscription pour les enfants

La souscription à un contrat d’assurance vie est soumise à des conditions légales strictes, notamment en ce qui concerne l’âge du souscripteur. En principe, les mineurs ne peuvent pas souscrire eux-mêmes un contrat d’assurance vie. Toutefois, les parents ou tuteurs légaux peuvent souscrire une assurance vie pour leur enfant mineur en tant que bénéficiaire.

De ce fait, il est obligatoire de nommer un représentant légal pour le compte de l’enfant. Ce représentant sera chargé de gérer le contrat d’assurance jusqu’à ce que l’enfant atteigne l’âge de la majorité. Les cotisations de ce type de contrat peuvent être effectuées régulièrement et peuvent être récupérées par l’enfant lorsqu’il devient majeur.

Il est également intéressant de noter que les tarifs des cotisations sont généralement plus avantageux pour les contrats d’assurance vie souscrits à un jeune âge. En clair, plus le souscripteur est jeune, plus le risque de décès est faible. Cela permet aux Banque et Assurance de proposer des tarifs plus attractifs. En outre, les cotisations versées sur une longue période permettent à l’épargne de se constituer progressivement, ce qui peut être bénéfique pour les enfants à long terme.

Condition de souscription après 70 ans d’âge

Depuis la réforme de l’assurance vie en 2019, il est possible de souscrire un contrat d’assurance vie sans limitation d’âge supérieur. Auparavant, il était nécessaire d’ouvrir un contrat avant l’âge de 70 ans. Aujourd’hui, les règles en la matière ont évolué. Toutefois, il est important de noter que des conditions particulières peuvent s’appliquer pour les souscripteurs qui souhaitent ouvrir un contrat d’assurance vie après 70 ans.

En effet, les assureurs peuvent exiger la présentation d’un certificat médical prouvant l’état de santé du souscripteur avant l’ouverture du contrat. Cette mesure leur permet de se prémunir contre les risques de décès prématuré chez un souscripteur. Ce dernier devra également effectuer un versement anticipé du capital décès à ses bénéficiaires.

De plus, les assureurs peuvent imposer des délais de carence pour les garanties décès ou les options de gestion du contrat. Ces délais sont des périodes durant lesquelles les garanties de l’assurance vie ne sont pas effectives. Ils permettent aux compagnies de se protéger contre les fraudes et les antécédents médicaux qui pourraient compromettre le paiement des prestations.

Le délai de carence peut varier en fonction des compagnies d’assurance et des garanties souscrites. Il peut être de quelques mois pour les garanties décès, notamment si l’assuré a une maladie grave au moment de la souscription. Chez la Société Générale par exemple, le délai de carence est de 6 mois pour la garantie décès en cas de suicide. Il en est de même pour la modification du choix de bénéficiaire.

En ce qui concerne les options de gestion du contrat, il est courant que les assureurs imposent des délais de carence pour éviter les mouvements spéculatifs. Ils protègent ainsi les fonds propres de la compagnie d’assurance. Par exemple, chez la Société Générale, un délai de carence de 2 ans est imposé pour l’option de gestion sous mandat.

En conclusion, la souscription à une assurance vie est ouverte à toute personne majeure et juridiquement autonome. Toutefois, certaines conditions s’appliquent en fonction de l’âge du souscripteur. Les mineurs ne peuvent pas souscrire eux-mêmes un contrat d’assurance vie. Par contre, leurs parents ou tuteurs légaux peuvent y souscrire pour eux. Les personnes âgées de plus de 70 ans peuvent aussi souscrire un contrat d’assurance vie. Cependant, les assureurs peuvent imposer des conditions particulières telles que la présentation d’un certificat médical ou des délais de carence.

Plan du site