Devez-vous opter pour l’assurance-vie : 10 questions à vous poser

Assurance-vie

Publié le : 07 mars 20235 mins de lecture

L’assurance-vie apparaît en tête de liste des placements préférés des Français. En souscrivant ce contrat, l’assuré cotise une somme d’argent pour protéger, en cas de décès, les personnes qui dépendent de lui financièrement. Dans cet article , vous trouverez les 10 questions à vous poser avant d’opter pour cette solution.

Les avantages de l’assurance-vie

L’un des principaux points forts de l’assurance-vie est sa flexibilité, autrement dit, sa capacité à répondre à différents objectifs. Elle peut servir d’épargne pour se constituer un patrimoine immobilier, un complément de retraite, préparer une succession, payer les études de ses enfants, etc.

Les supports mis à la disposition de l’assuré sont les fonds en euros et les unités de comptes. Ils lui donnent accès à une large panoplie d’actifs :

  • des actions ;
  • des obligations ;
  • des SCPI ;
  • des OPCI…

L’assurance-vie peut donc s’adapter à tous les besoins et prédispositions aux risques. Pour en savoir plus, rendez-vous sur cette page.

À parcourir aussi : Comment choisir le bon contrat d'assurance vie ?

10 questions primordiales à se poser

  • Comment alimenter mon contrat d’assurance-vie ? A l’ouverture du contrat, un versement vous est demandé. Par la suite, vous êtes libre de choisir le rythme des cotisations avec un minimum imposé.
  • Quelles sont les modalités de rémunération ? Pour les fonds en euros, la rémunération est garantie. Pour les unités de compte, tout dépend de l’évolution des marchés.
  • Est-ce risqué ? A priori, l’assurance-vie n’est pas une solution risquée. Le contrat peut s’adapter à la situation financière du souscripteur. Lorsque la compagnie d’assurance verse un taux de rendement annuel pour des fonds en euros, le capital est protégé. En revanche, pour les unités de compte, vous pouvez diversifier votre placement. Dans ce cas, les sommes investies peuvent perdre en capital.
  • Qu’est-ce qu’une clause bénéficiaire ? Il s’agit d’une ou plusieurs personnes désignées pour recevoir le capital en cas de décès du souscripteur. Vous êtes libre de les choisir en fixant un ordre de priorité pour le partage du montant épargné.
  • Puis-je récupérer l’argent à tout moment ? L’assuré peut retirer son argent au moment voulu. Cependant, il y a un impôt sur le revenu imposé sur les gains. Ce retrait implique des dépenses notamment des pénalités de sortie pour les fonds en euros. Pour les supports en unités de comptes, il faut prévoir un coût supplémentaire pour le rachat des parts de SCPI.
  • Comment distinguer l’assurance-vie et l’assurance-décès ? Si certains confondent ces deux contrats disponibles sous forme d’assurance vie en ligne, leurs finalités et modes de fonctionnement diffèrent. L’assurance-décès consiste à verser, en cas de décès, un capital au bénéficiaire choisi. L’assurance-vie permet d’épargner une certaine somme, de la faire fructifier et de la transmettre aux descendants.
  • Quel est le tarif d’un contrat d’assurance-vie ? Le prix varie d’une compagnie d’assurance à une autre. En effet, certains assureurs appliquent des frais de versement. Les banques en ligne, de leur côté, n’effectuent aucun prélèvement. Les distributeurs ont également le droit de facturer les arbitrages, même si bon nombre d’entre eux y renoncent.
  • Est-il possible de transférer mon contrat chez un autre assureur ? L’assurance-vie ne peut pas être transférée d’un assureur à un autre, ce qui représente l’une des différences fondamentales entre ce produit de placement, les comptes-tires et PEA.
  • Comment dynamiser mon contrat ? Cela passe par la souscription à un fonds structuré permettant à l’assuré de protéger son capital tout en s’octroyant une partie de la hausse de la Bourse.
  • L’assureur peut-il ne pas référencer le fonds sur lequel j’ai investi ? Théoriquement, le Code des assurances l’interdit. En pratique, la société qui gère un fonds se réserve le droit de le fusionner avec un autre fonds ou de créer de nouvelles parts.

À parcourir aussi : Les atouts de l'assurance vie luxembourgeoise

Faire appel à un courtier en assurance

Choisir soi-même son assurance vie est un vrai défi. Ainsi, il est vivement conseillé de se faire accompagner notamment par un courtier pour trouver la meilleure offre sur le marché. Ce professionnel dont l’activité est strictement réglementée, a pour mission de défendre vos intérêts en étudiant votre capacité financière, vos objectifs et vos limitations.

Le courtier en assurance vous garantit un gain de temps considérable et vous épargne toute perte d’argent potentielle. Il vous évite de devoir chercher et comparer les offres de toutes les compagnies d’assurance.

Sa connaissance approfondie du marché des assurances en générale, en de l’assurance vie de manière spécifique, l’habilite à prodiguer des conseils avisés tout au long de la durée du contrat. Choisissez un expert avec plusieurs années d’expérience !


Plan du site