Autoconsommation photovoltaïque : de quoi parle-t-on ?

photovoltaïque

Publié le : 13 avril 20236 mins de lecture

Les énergies renouvelables disposent de nombreuses qualités pour engager la transition de son habitation vers quelque chose de plus en harmonie avec son environnement. En addition, les technologies valorisant les énergies vertes permettent aussi de faire des économies d’énergie. Dans ce sens, il y a notamment les panneaux photovoltaïques. Ces panneaux solaires dans le cadre d’une autoconsommation permettent de limiter son impact sur l’environnement et sur sa facture.

L’autoconsommation solaire au service de vos besoins en énergie

Si vous souhaitez engager la transition énergétique de votre habitation, vous pouvez suivre ce lien pour vous informer sur un projet d’installation de panneaux solaires. Avec ce type d’installation, deux choix s’ouvrent à vous. Vous pouvez vendre, totalement ou en partie, l’énergie produite par vos panneaux au réseau et consommer une énergie par un contrat classique noué avec un fournisseur. Vous revendez au prix du marché et vous payez votre énergie de la même manière.

L’autre option est l’autoconsommation solaire. Il est ici question de consommer sa propre énergie produite par vos panneaux solaires. Installés sur vos toits, ces panneaux produisent de l’électricité ou de la chaleur pour répondre à vos besoins. Plutôt que de passer par le réseau pour ces besoins en énergie, vous devenez votre propre source d’énergie. Il n’est pas question de vendre son énergie au réseau, mais d’entrer directement dans une boucle vertueuse d’autoconsommation de son énergie produite en reliant vos panneaux aux postes énergétiques de votre habitation.

À parcourir aussi : Contribution des panneaux solaires à l’efficacité économique

L’autoconsommation photovoltaïque, une source renouvelable et économique

En vous tournant vers des panneaux solaires et vers l’autoconsommation photovoltaïque, vous faites entrer un peu de vert et d’économies au sein de votre habitation. D’un côté, il est indéniable que la valorisation de l’énergie solaire pour produire de l’énergie thermique et électrique est vertueuse. Elle entre parfaitement dans le cadre de la transition énergétique et de la minimisation de l’impact du secteur résidentiel sur la planète, et à votre échelle de votre propre habitation. Si les panneaux solaires installés par des professionnels comme edfenr.com le permettent en soi, l’autoconsommation permet de vous assurer concrètement que vous consommez de l’énergie solaire renouvelable. Ce n’est pas forcément le cas en revendant votre énergie pour en consommer de manière classique sur le réseau.

L’autoconsommation de sa propre énergie solaire est aussi une source d’économies sur votre facture d’énergie. Avec l’énergie produite par vos panneaux, vous évitez de faire grimper votre facture d’énergie par la consommation d’énergie du réseau. Vous pouvez même choisir de revendre l’excédent d’énergie produite pour encore plus d’économies d’énergie. En moyenne, 40 % d’économies sur votre facture sont constatées.

À parcourir aussi : Qu'est ce qu'un bâtiment photovoltaïque clé en main ?

Énergie produite et énergie consommée

Pour comprendre les multiples forces de l’autoconsommation, il est nécessaire de comprendre certaines distinctions et ce qui est entendu par autoconsommation. Les panneaux solaires produisent une quantité d’énergie appelée énergie produite. Celle-ci dépend de nombreux facteurs liés au rendement de votre installation. Par la suite, il y a l’énergie consommée en lien avec vos besoins énergétiques. Ici, il s’agit de l’énergie consommée par l’ensemble de vos postes énergétiques comme votre chauffage, votre télévision, votre douche, etc.

C’est ainsi qu’il ne faut pas confondre énergie produite et consommée, au même titre que taux d’autoconsommation et taux de production. Le taux d’autoconsommation correspond au taux d’énergie consommée parmi l’ensemble de l’énergie produite par vos panneaux. Quant à lui, le taux de production correspond à la part de votre consommation électrique qui est assurée par vos panneaux. Le taux d’autoconsommation n’est jamais à 100 % en réalité, car la production d’énergie par le solaire est asynchrone par rapport aux besoins en temps réel. Le pic de production peut se situer en pleine journée, là où l’habitation est souvent vide. Le taux de production indique, quant à lui, la quantité d’énergie éventuelle que vous devez aller chercher sur le réseau pour compléter vos panneaux.

Selon ces deux taux en situation d’autoconsommation, plusieurs cas de figure s’ouvrent à vous. Avec un taux de production insuffisant, vous allez devoir combler le manque en consommant de l’énergie au réseau classique. Inversement et en raison de la production asynchrone de l’énergie à pallier, vous pouvez autoconsommer et revendre au réseau le surplus d’énergie s’il y en a.

Un bon dimensionnement pour une autoconsommation raisonnée et efficace

Engager la transition de son habitation vers une maison bioclimatique, ou du moins plus respectable de son environnement, passe par les énergies renouvelables et l’autoconsommation notamment. Afin de réussir à autoconsommer correctement, il est question de bien dimensionner ses panneaux pour ne pas produire trop ou trop peu d’énergie. Une installation sur une surface exposée au soleil côté sud avec une inclinaison de 30 °C est aussi un prérequis.

Il est aussi question de synchroniser la production et la demande pour pallier cette asynchronie parfois handicapante. Comme solution, les batteries solaires sont les plus adaptées à répondre à cela pour stocker l’énergie produite et la consommer en temps et en heure. De plus, l’efficacité énergétique et réduire sa consommation sont aussi des chemins à entreprendre.


Plan du site