Vente en ligne de matériel piscine et accessoires

Matériel piscine
Il existe plusieurs styles de piscines, conçus pour convenir à divers usages ou superficies. La meilleure parmi elles sera assurément celle que vous jugerez adaptée à vos attentes pour de belles journées de détente en famille et entre amis.

Comment choisir le bon modèle ?

Acheter sa piscine en ligne est un moyen pratique et moderne de comparer les différents types de bassins de baignade. Ainsi le modèle idéal à mettre en place chez soi se distingue facilement puisque toutes les caractéristiques mentionnées permettent de faire son choix avec discernement, en fonction de critères objectifs. Tout dépend bien sûr de la surface et du budget dont vous disposez. Les piscines dites creusées ou enterrées représentent les modèles les plus courants dans les jardins de particuliers car il s’agit d’une solution durable. Toutefois, d’autres styles de bassins sont également prisés par la clientèle. Un achat de piscine peut en effet correspondre à un modèle hors sol. Cette option moins coûteuse et qui ne nécessite pas de travaux de terrassement inclut trois styles différents. Le premier correspond aux piscines autoportantes ou gonflables. Ensuite viennent les bassins tubulaires montés sur une armature en acier démontable. Enfin, certains particuliers préfèrent les modèles en kit, non démontables après l’assemblage de leurs panneaux. Concernant les dimensions, il faut bien sûr tenir compte de celles de l’emplacement où l’on compte installer le bassin. Ce dernier ne doit pas paraître « à l’étroit » chez vous pour des raisons esthétiques. En outre, une telle configuration serait peu pratique.

Des critères de choix précis

Une vente de piscine standard, rectangulaire, implique le plus souvent des dimensions de l’ordre de huit mètres de long pour quatre de large. Cette forme est courante mais elle côtoie d’autres possibilités plus originales comme les bassins ovales, en forme de haricot voire ronds. Le fond de la piscine est parfois plat mais comporte dans d’autres cas une inclinaison voire une fosse à plonger. La profondeur conseillée équivaut à 2,20 mètres. Divers matériaux sont proposés pour la coque du bassin. Le polyester est privilégié pour les modèles hors sol, tandis que le béton reste une valeur sûre pour les piscines enterrées. Le revêtement du bassin constitue un autre critère à prendre en considération. Il se décline en plusieurs alternatives comme le liner, le carrelage pour piscine ou le revêtement en polyester. D’autres options sont envisageables, comme la membrane armée en PVC, la peinture ou l’enduit pour piscine. La pierre et le béton ciré sont également des solutions pour les piscines creusées. Quelle que soit sa nature, ce revêtement influe sur la couleur de l’eau et bien sûr, sur l’étanchéité de la piscine. Cette dernière doit être nettoyée régulièrement et son eau purifiée afin de ne présenter aucun risque sanitaire pour les baigneurs.

Réussir l’entretien de sa piscine

Tous les éléments nécessaires à une bonne filtration de l’eau de baignade sont disponibles en ligne ainsi que des accessoires ludiques ou décoratifs. Un nettoyage manuel régulier permet néanmoins de limiter l’usage de produits chimiques. Pour que l’eau du bassin reste limpide et propre, il faut aussi souvent que possible ôter de sa surface les débris qui s’y déposent forcément en plein air comme les feuilles des arbres environnants ou autres. Il est aussi recommandé de laver la ligne d’eau si le bassin est doté d’un revêtement « liner » ou en PVC : les saletés qui s’accumulent à ce niveau risquent à la longue de tacher le matériau pour de bon. Il faut également purifier les skimmers et les lampes LED où des algues pourraient se développer. Enfin lorsque la belle saison se termine, il faut préparer ce qu’on appelle « l’hivernage » de sa piscine. Il s’agit de la protéger contre les intempéries hivernales, surtout le gel. Ce procédé vise aussi à conserver la qualité de l’eau de baignade d’une saison à l’autre. Mieux vaut prendre garde à ne pas « hiverner » sa piscine trop tôt, c’est-à-dire lorsque la température extérieure demeure supérieure à 12°C. Dans ce cas, les micro-organismes prolifèreraient dans l’eau de baignade. 

Publié le
Catégorisé comme Divers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *