Soigner un burnout : comment s’y prendre ?

Soigner un burnout

Publié le : 26 décembre 20226 mins de lecture

Le burnout est un phénomène de plus en plus présent dans notre société. S’il est d’abord apparu chez les soignants, il peut désormais toucher tous les types de travailleurs. L’OMS ne considère pas le burnout comme une maladie. Quoi qu’il en soit, il touche davantage les femmes que les hommes et constitue le deuxième trouble lié au travail le plus fréquent. Voici quelques conseils sur la façon de soigner un burn out.

Qu’est-ce que le burnout ?

Par définition, le burnout décrit un syndrome d’épuisement professionnel. Il se caractérise par un état de fatigue intense et durable qui affecte le bien-être émotionnel, physique et mental d’une personne. Les victimes du burnout ont parfois des difficultés à se concentrer, à prendre des décisions et à communiquer facilement.

Il est certain que des niveaux de stress appropriés améliorent notre productivité au travail. Ils peuvent nous aider à exceller et à surmonter les difficultés. Sous une pression intense, des hormones de stress telles que le cortisol et l’adrénaline sont produites dans notre corps, ce qui nous donne de l’énergie et de la vivacité.

En revanche, c’est la confrontation à un stress excessif qui provoque le burnout . Le corps se fatigue plus rapidement que d’habitude en raison de processus chimiques complexes. En outre, l’abus de substances censées combattre le stress, comme l’alcool, la cigarette ou les médicaments, conduit également à cet état. Il convient de noter qu’il s’agit d’un phénomène chronique, c’est-à-dire qu’il ne survient pas soudainement, mais évolue lentement au fil du temps.

Burnout ou syndrome d’épuisement professionnel : Que peut-on faire pour y remédier ?

Le burnout traitement commence généralement par un arrêt de travail pour une durée indéterminée. Un médecin traitant le prescrit souvent au patient afin de prendre du repos et de décider de l’amélioration des conditions de travail. En revanche, la psychothérapie n’est utilisée que lorsque le cas est difficile.

Consulter des psychiatres spécialisés dans le burn out permet d’identifier ses facteurs. Dans ce cas, il est conseillé de contacter une clinique spécialisée, comme la clinique burn out france ou un autre établissement de soins, pour obtenir un soutien approfondi ou pour retrouver équilibre et bien-être.

Cependant, le burn out peut aussi être traité naturellement, si l’on préfère éviter les rendez-vous médicaux et les médicaments. L’amélioration de l’hygiène de vie est assurée par ce mode de traitement, y compris la préservation de la santé physique et mentale.

A titre d’exemple, il faut :

  • Compléter le temps de sommeil ;
  • Prendre le temps de se détendre avant de dormir ;
  • Avoir une alimentation saine ;
  • Pratiquer une activité physique régulière ;
  • Éviter les stimulants et l’alcool.

Cependant, le burnout demande de la patience et de l’autodiscipline pour guérir rapidement et les conseils des médecins ou des psychothérapeutes sont toujours utiles en cas de besoin.

Comment le burnout se manifeste-t-il ?

Une évaluation approfondie permet de comprendre les symptômes du burnout. Il s’agit notamment d’étudier l’intensité de la pathologie, sa relation avec l’environnement de travail et sa nature. Cependant, même si le burnout n’est pas considéré comme une maladie, il faut reconnaître qu’il présente diverses manifestations.

En général, les personnes souffrant de burnout révèlent des réactions émotionnelles en réponse à des situations stressantes ou pressantes. Par exemple : l’anxiété, le manque d’émotion et la tristesse. Des difficultés cognitives, telles que des problèmes de mémoire, d’attention et de concentration, peuvent également apparaître.

De même, dans certains cas, on peut observer des comportements sociaux ou des interactions violentes avec les collègues. On peut citer, entre autres : l’agressivité exprimée par des actes verbaux ou physiques (cris, insultes, ou menaces) ou l’isolement social défini par le fait d’exclure volontairement un membre du groupe.

Par ailleurs, en ce qui concerne les symptômes physiques, les personnes souffrant de burnout peuvent ressentir des vertiges, des troubles du sommeil, des troubles musculo-squelettiques et même des troubles gastro-intestinaux. Ceux-ci résultent d’un manque de détente et de repos et affectent le fonctionnement optimal de l’organisme.

Burnout : connaître les principaux facteurs de risque !

Certains aspects du monde du travail conduisent au burnout. Les principales causes de cet état sont le manque de soutien au travail, le manque de contrôle sur les tâches et les implications, et les exigences professionnelles excessives. De même, le déséquilibre entre la vie professionnelle et la vie privée peut également provoquer un épuisement professionnel.

Dans tous les cas, il est crucial de prendre en compte les principaux facteurs de risque associés à ce phénomène. Par exemple :

  • L’incapacité à dire non à de nouveaux engagements : lorsque la personne se sent obligée de tout accepter, même si cela signifie travailler dur et plus longtemps.
  • La difficulté à partager les tâches : lorsque la personne a du mal à faire confiance aux autres pour effectuer certaines tâches ou responsabilités.
  • L’état très consciencieux et dévoué dans son travail : lorsque le travailleur a du mal à tourner la page sur les problèmes professionnels.
  • Les obligations et occupations en dehors de la vie professionnelle : lorsque la personne est préoccupée par les membres de sa famille et ses problèmes personnels
  • Le doute sur ses compétences ou sa valeur : lorsque la personne a tendance à sous-estimer ses capacités et à minimiser ses réalisations.

Plan du site