Quelles sont les différences entre les fenêtres à double vitrage et les fenêtres à triple vitrage ?

fenêtres à double vitrage

Publié le : 14 octobre 20227 mins de lecture

L’isolation thermique du bâtiment est désormais une priorité pour l’état, qui souhaite notamment accompagner les particuliers dans leurs travaux de rénovation. Si vous êtes sur le point de réaliser un audit énergétique de votre maison par exemple, vous pourriez avoir besoin de plus amples informations à propos des actions à mener en matière d’isolation. Notamment pour tout ce qui concerne le vitrage ! Découvrez quelles sont les différences de performance entre le double vitrage (le plus répandu à l’heure actuelle) et le triple vitrage.

Comment fonctionne le double vitrage ?

Le double vitrage s’est progressivement fait une place dans notre habitat, et à remplacé avantageusement le vitrage simple, que ce soit pour les constructions neuves comme en rénovation. Et pour cause : ce système s’adapte particulièrement bien aux fenêtres, ainsi qu’aux baies vitrées ou portes-fenêtres. Il s’agit d’un excellent compris, que ce soit sur le plan thermique mais aussi phonique. Son utilisation se justifie très bien dans les régions tempérées, grâce à des performances optimales.

Pour mesurer les « performances » d’un équipement de ce type, on utilise généralement le coefficient UW. Cette nouvelle norme permet de quantifier la déperdition thermique de votre fenêtre, autrement dit : la quantité de chaleur perdue par le biais de votre menuiserie. En effet, le rayonnement solaire passe facilement par les vitres, mais seul un faible pourcentage est renvoyé vers l’extérieur, ce qui conduit la pièce à se réchauffer. D’où l’intérêt de rechercher dès maintenant le prix d’un double vitrage pour effectuer une quelconque transition énergétique du bâti. Car les fenêtres isolantes ont la particularité de retenir la chaleur, et sont moins facilement traversées par les flux de chaleur.

En d’autres termes, plus l’indice UW est bas, plus les performances de la menuiserie sont élevées. A titre d’exemple, les performances des fenêtres en simple vitrage des années 1970 ne dépassait guère le 6 W/m²K ! Ce qui est bien loin de la norme actuelle, qui préconise la pose de menuiseries dotées d’un indice équivalent à 1,3W/m²K. En bref, vous l’aurez compris implicitement : le simple fait de jouer sur ce coefficient permet de réaliser une importante economie d energie sur l’ensemble du bâti.

Comment fonctionne le triple vitrage ?

Le triple vitrage est, comme son appellation l’indique, constitué de trois couches de verre entre lesquelles sont insérées deux couches d’air ou de gaz. Logiquement, cet équipement est réputé plus isolant que son homologue à double vitrage, avec une augmentation des performances de l’ordre de 40%. Il s’agit également d’un excellent équipement pour travailler sur l’acoustique. On aura donc tendance à recommander la pose d’un vitrage triple dans les régions les plus froides (Nord, Nord-Est, Centre-Est de la France par exemple).

Le triple vitrage a ceci de particulier qu’il apporte moins de chaleur à l’intérieur de la pièce. De la même façon, la pénétration de la lumière sera moindre avec un coefficient de transmission lumineuse TI de l’ordre de 0,7 – contre 0,8 pour le double vitrage, soit une baisse des performances d’environ 12,5% d’un équipement à l’autre.

Quels sont les prix pratiqués pour le double vitrage ?

Maintenant que vous en savez plus sur les performances techniques du vitrage double ou triple, vous souhaitez certainement mieux connaître les prix fenetre double vitrage ? Sachez qu’il est généralement difficile de réaliser une estimation, tant les facteurs sont nombreux – notamment la quantité de modèles disponibles, mais aussi les coûts pratiqués par les artisans selon le contexte. Néanmoins, le prix double vitrage moyen constaté varie généralement de 150 à 230 euros le m2. Il ne vous reste plus qu’à estimer le nombre de fenêtres à isoler, le type de vitrage souhaité ainsi que le coût de la main d’œuvre. Pour aller plus loin et vous permettre de faire un choix éclairé, notez qu’il existe plusieurs familles de double vitrage :

  • Le double vitrage « standard » permet de réduire les pertes énergétiques de 40% par rapport à un vitrage simple. Il est constitué d’une épaisseur de 4 mm de verre pour chaque panneau, et de 12 ou 16 mm d’air.
  • Le double vitrage « faiblement émissif » permet de réduire les pertes énergétiques de 35% par rapport à un vitrage standard. Cet équipement a subi un traitement préalable sur les faces internes entre les deux vitres, de manière à réduire l’émissivité en infrarouge. Il est réputé idéal pour les pièces très ensoleillées, et afin de conserver la température ambiante de la pièce.

Quels sont les prix pratiqués pour le triple vitrage ?

Comme vous pouvez vous en douter, le triple vitrage coûte plus cher que son homologue – de l’ordre de 60 à 80% plus cher, en réalité. Il vous sera donc recommandé de bien réfléchir avant de réaliser votre achat, et d’étudier minutieusement vos besoins. Un tel investissement se réalise généralement pour une trentaine d’années ! Sachez que le coût moyen d’une fenêtre triple vitrage s’élève en moyenne entre 200 et jusqu’à 700 euros au m2.

A ce stade, tout est une question de matériaux : par exemple, une fenêtre triple vitrage en PVC coûtera approximativement entre 200 et jusqu’à 500 euros. Les prix grimpent facilement dès que vous choisissez des matériaux comme l’aluminium (500 euros et jusqu’à 1 500 euros) ou le bois (entre 400 euros et jusqu’à 2 000 euros). Une menuiserie bois sera particulièrement conseillé, si vous souhaitez obtenir des performances supérieures en matière d’isolation, et pour une ambiance plus chaleureuse dans votre intérieur.


Plan du site