Qu’est ce que la varicocèle ?

Qu'est ce que la varicocèle

Publié le : 28 décembre 20225 mins de lecture

La varicocèle est un état médical dans lequel les veines autour des testicules se dilatent et provoquent une douleur ou une gêne dans la région scrotale.  Il peut également provoquer une diminution de la production de sperme et affecter la fertilité.  Les hommes qui présentent des symptômes liés à la varicocèle devraient consulter un médecin pour obtenir un diagnostic et le traitement approprié.  

Il existe plusieurs traitements disponibles, y compris les thérapies médicamenteuses, les techniques mini invasives, l’ablation chirurgicale ou l’intervention endoscopique. La décision du type de traitement le plus approprié est basée sur le type et la gravité des symptômes.  Des études ont montré qu’un traitement précoce de la varicocèle peut améliorer les taux de fertilité et le potentiel de reproduction.  Il est donc important pour les hommes qui présentent des symptômes liés à la varicocèle d’avoir un diagnostic et un traitement adéquats. 

Que peut causer la varicocèle?

Chez certains patients, la varicocèle peut provoquer :

  • Symptômes légers de douleur ou de lourdeur ou d’inconfort dans le testicule.

  • Elle peut empêcher le développement normal du testicule affecté.

  • Affecter le sperme et donc la fertilité.

Comment diagnostique-t-on la varicocèle ?

Habituellement, la varicocèle est découverte accidentellement par le patient lui-même ou par le médecin. La palpation du testicule donne l’impression d’une masse molle. Il est caractéristique que cette masse diminue lorsque le patient se couche, alors qu’elle grandit en position verticale et lorsque la pression à l’intérieur de l’abdomen augmente.  

Elle peut diagnostiquer comme suit : 

  • Elle n’est pas visible, ni au repos ni avec une augmentation de la pression intra-abdominale, mais elle est diagnostiquée par contrôle échographique.

  • 1er degré : Elle est palpable avec une augmentation de la pression intra-abdominale mais pas au repos.

  • 2ème degré : Elle est palpable au repos, mais non visible.

  • 3ème degré : Il est visible au repos.

 

La varicocèle affecte-t-elle la fertilité?

La relation exacte entre la fertilité masculine et la varicocèle est inconnue, mais il est clair que le sperme s’améliore après sa correction chirurgicale, tant qu’elle est effectuée à temps. La varicocèle semble également endommager l’ADN du sperme, qui est inversé après son traitement.

J’ai une varicocèle, dois-je la traiter ?

Chez un pourcentage de patients, la varicocèle provoque des lésions testiculaires progressives, associées à l’infertilité. La réparation chirurgicale peut être efficace chez ces patients. La varicocèle doit être traitée chez:

  • Les enfants qui présentent un retard dans le développement du testicule.

  • Chez les hommes dont le sperme est affecté, qui ont une varicocèle clinique et une infertilité depuis au moins 1 an. L’infertilité ne devrait pas être due à d’autres raisons.

Comment traite-t-on la varicocèle avec les techniques mini invasives ?

La varicocèle est une affection médicale qui se manifeste par une dilatation des veines du cordon spermatique, entourant les testicules. 

 

Dans certains cas, le traitement de la varicocèle n’est pas nécessaire et elle peut guérir spontanément. Cependant, si les symptômes persistent après plusieurs mois ou si la varicocèle a été diagnostiquée comme étant à l’origine de l’infertilité masculine, un traitement peut être envisagé.

 

Les techniques mini invasives constituent un traitement efficace pour la varicocèle qui offre des résultats considérables en termes de soulagement des symptômes et de diminution de la pression veineuse sur les testicules. Ce type de traitement consiste à insérer un cathéter à travers une petite incision cutanée pour atteindre le tissu affecté puis y injecter un produit caustique afin de contracter et rétrécir le tissu endommagé.

 

Cette technique présente plusieurs avantages par rapport aux autres formes traditionnelles de chirurgie vasculaire pour traiter la varicocèle : elle est moins invasive, ne nuit pas aux tissus sains et ne provoque pas non plus d’hémorragies post-opératoires ; elle réduit considérablement le temps nécessaire pour guérir complètement (généralement 2 à 3 jours) ; elle permet également d’obtenir des résultats à court terme en ce qui concerne l’amplitude du flux sanguin vers les testicules afin d’améliorer la qualité du sperme.

 

Enfin, grâce aux progrès technologiques réalisés au cours des 10 dernières années, on note aujourd’hui une nette amélioration du taux de succès avec ce type de technique comparée aux traitements classiques tels que l’ablation chirurgicale ou ligature vasculaire ambulatoire.

Plan du site