Qu’est-ce qu’une scpi et comment y investir ?

SCPI

Publié le : 20 septembre 20218 mins de lecture

Durant ces dernières années, les Sociétés Civiles de Placement Immobilier ou SCPI sont devenues le placement privilégié des particuliers. En effet, le support d’investissement offre un rapport entre rendement et risque très attrayant. Etant un choix d’investissement, l’épargnant doit néanmoins prendre en compte plusieurs facteurs lors de l’acquisition des parts de SCPI.

Une Société Civile de Placement Immobilier, c’est quoi ?

Il existe deux possibilités pour investir, soit acheter des parts en SCPI, soit acheter directement un bien immobilier pour le louer et s’occuper de sa gestion. Une SCPI permet d’investir dans plusieurs immeubles et dont les actifs sont gérés par la société même. La SCPI définition indique une société dont l’activité concerne particulièrement l’acquisition et la gestion d’un patrimoine immobilier locatif dans le but de dégager des profits. L’investissement peut concerner des locaux commerciaux, boutiques, bureaux, locaux d’habitation ou industriels. Également appelé pierre-papier, ce type de placement permet notamment d’investir dans des biens qui, en général, ne sont pas facilement accessibles pour un simple particulier. Le principe consiste donc à mettre des capitaux en commun grâce à plusieurs épargnants qui s’associent afin de réaliser un ou plusieurs investissements locatifs. La mise en place d’une SPCI est réglementée. Pour permettre aux investisseurs extérieurs d’épargner, sa création nécessite une autorisation émanant de l’AMF ou Autorité des Marchés Financiers, une publication au Bulletin d’Annonces Légales Obligatoires (BALO) ainsi que la création d’un bulletin de souscription doivent être faites. Une société de gestion approuvée par l’AMF est à la commande d’une SCPI. Elle est notamment chargée  de la comptabilité et des finances, de manager les associés, de s’assurer du bon développement des composants de la SCPI et de gérer les capitaux des investisseurs. Une SPCI n’est pas autorisée à construire des biens immobiliers, mais peut effectuer des achats d’équipements, un agrandissement ou une reconstruction d’un bien ainsi que des travaux d’aménagement. Pour plus d’informations, allez sur scpi-invest.fr

Pourquoi investir en SCPI ?

Offrant un placement d’épargne sécurisé, une SCPI présente de nombreux avantages pour un investisseur. D’une part, un investissement en SCPI permet à un tout le monde, souhaitant investir, d’accéder facilement à un bien immobilier. Par ailleurs, il est possible pour l’épargnant d’investir soit dans une habitation soit dans un bien d’entreprise. De plus, l’investissement peut se faire dans différents types de SCPI qui peuvent présenter des rendements intéressants. Les spécificités de la SPCI permettent donc une diversification de l’épargne. D’autre part, la souscription à un emprunt est possible pour ce type de produit d’épargne. Avec les revenus générés par le placement, l’investisseur peut constituer un patrimoine et rembourser le crédit en même temps. Il s’agit entre autres d’un engagement de la part de l’épargnant sur plusieurs propriétés immobilières. Ainsi, selon la SCPI, l’acquisition des parts dans ce montage permet la constitution d’un patrimoine immobilier multiple avec des  biens répartis dans plusieurs grandes métropoles. Par ailleurs, cette mutualisation permet d’éviter les risques d’un investissement locatif direct qui dépend généralement d’un seul locataire.  Investir dans une SCPI garantit pour cela une régularité des revenus car ils proviennent d’un grand nombre de locataires. Enfin, il s’agit d’une épargne disponible à moyen et à long terme. Pendant l’année, l’existence d’un marché secondaire permet aux associés de revendre tout ou une partie de son portefeuille.

Quels sont les différents types de SCPI ?

 D’une part, il y a deux types de SCPI à savoir les SCPI à capital variable et les SCPI à capital fixe. Le capital est d’ailleurs défini dans le statut de la société lors de sa création. Dans le cas d’une SCPI à capital fixe, l’acquisition des parts se fait au moment de la constitution et de l’augmentation du capital ou lorsqu’un associé souhaite vendre ses parts. L’achat des parts par un investisseur peut se faire à tout moment dans une SCPI à capital variable. C’est la société de gestion qui définit pour cela le prix d’une part et non le marché.

Il existe plusieurs moyens d’acheter des parts selon la situation de l’épargnant et du type de capital choisi. Ainsi, l’achat peut se faire au comptant directement auprès de la société de gestion. L’acquisition des parts peut également se faire à crédit. Pour cela, l’investisseur peut contracter un prêt bancaire afin de financer l’intégralité ou une partie de son achat. Ensuite, l’achat peut se faire via l’assurance-vie. Un autre moyen est le démembrement temporaire de propriété ou usufruit temporaire.

D’autre part, trois stratégies peuvent être adoptées dans un investissement en SCPI. Il y a l’investissement en SCPI de rendement. L’objectif de ce dernier consiste à former un large parc immobilier afin de générer des revenus réguliers qui seront redistribués aux associés selon la quote-part détenue. Pour bénéficier d’avantages fiscaux notamment une réduction du montant à payer, il est possible d’investir dans une SCPI fiscale. Enfin, l’investissement dans une SCPI de plus-value permet d’acheter des propriétés immobilières à un tarif réduit pour gagner une plus-value à la revente.

Comment investir en SCPI ?

La société de gestion agréée par l’AMF s’occupe intégralement de la gestion du parc immobilier. Ainsi, elle se charge de la réalisation des investissements, des formalités fiscales et administratives, des travaux, de l’entretien des locaux, de la gestion locative, etc. Il convient de bien cibler ses objectifs pour que l’achat des parts de la SCPI soit effectivement rentable. Par ailleurs, le type de SCPI détermine le montant à investir ainsi que les revenus. Par conséquent il est important de faire appel à un expert comme un conseiller en gestion de patrimoine qui pourra étudier les éléments nécessaires à l’investissement. Le professionnel saura donner les conseils nécessaires selon les attentes du futur épargnant notamment sur la fructification, la transmission, la rente, etc. Investir dans une SCPI est possible à partir de 200 euro. Toutefois, une condition d’achat d’un nombre de parts minimum peut s’appliquer pour avoir le ticket d’entrée dans quelques SCPI. Dans le cas où l’épargnant ne dispose pas de la somme nécessaire pour l’investissement, la solution est d’opter pour un crédit. Les dividendes pourront alors financer l’emprunt.

Plan du site