Paul Morlet, fondateur de la start-up « Lunettes pour tous »

Lunettes pour tous

Publié le : 26 octobre 20217 mins de lecture

Paul Morlet est le fondateur de la start-up « Lunettes pour tous ». Connue à travers la France comme étant la 6ème enseigne optique la plus populaire dans l’hexagone, c’est en ayant persévéré dans la réalisation de ses idées que le jeune entrepreneur a pu concrétiser ses rêves. Voici son parcours.

Les débuts de Paul Morlet

Ayant obtenu un BEP d’électricien à l’âge de 18 ans, Paul Morlet est un jeune lyonnais qui intègre une formation en alternance de 2 ans à la SNCF dans le but de devenir cheminot. Et, au bout du temps passé dans cette compagnie, il n’est finalement pas retenu. En 2008, le réseau SNCF connaît de nombreux soucis en raison de la situation économique en France à cette période. Par conséquent, de nombreux contrats d’embauche ont été bloqués. Pour ne pas rester sans travail, Paul Morlet arrive à obtenir un travail dans la société Carglass et décroche un CDI payé au SMIC. Cependant, il décrit son boulot de l’époque comme étant « compliqué et pas très intéressant » lorsqu’il est interviewé en 2019 au « Rendez-vous des entrepreneurs » à Courbevoie. Alors âgé de 20 ans en 2010, Paul Morlet décide de sortir du système et de créer sa propre start-up en y investissant toutes ses économies personnelles. Ce fut la naissance des lunettes « Lulu Frenchie ». Pour en savoir plus sur le parcours du jeune entrepreneur, suivez ce lien.

Lulu Frenchie

La création de « Lulu Frenchie » était d’abord partie d’une idée que paul morlet a concrétisé. Il s’agissait tout simplement de prendre des lunettes de soleil vierges bon marché que le jeune entrepreneur a transformées en lunettes publicitaires au moyen d’autocollants. En effet, en plaçant simplement des stickers micro-perforés sur les verres des lunettes qu’il avait en stock, elles pouvaient alors devenir un support de communication pour les marques. Pensant que cette stratégie marketing ferait un carton, le problème s’avéra être le fait que le marché français n’était pas très réceptif à l’époque. Les articles ne se vendaient pas du tout au bout de deux mois de lancement. Par contre, ayant persévéré dans sa démarche, Paul Morlet a surfé sur la vague de popularité des célébrités en parvenant à les contacter sur les réseaux sociaux. De nombreux managers lui demandèrent alors de leur envoyer les lunettes sur lesquelles le nom de leur star était inscrit et un effet de mode s’en suivi. Paul Morlet montra alors les photos des célébrités portant ses lunettes « Lulu Frenchie » sur le compte Facebook de sa société et elles ont intrigué la presse française. Le jeune entrepreneur est alors contacté par les médias et les commandes de clients s’amoncelèrent. Il est alors parvenu à réaliser un chiffre d’affaires d’un million d’euros en l’espace d’une année à lui seul.

Lunettes pour Tous

C’est à la suite de sa rencontre avec le célèbre Xavier Neil, patron de Free, que ses projets d’entreprenariat prennent un nouveau tournant. Leur rencontre s’est faite par hasard, mentionne-t-il lors d’un salon. Paul Morlet imprime des lunettes pour la marque Free et au détour d’une conversation avec Mr Niel, ayant durée 45 minutes, les deux hommes décident de lancer un concept révolutionnaire de lunettes de qualité produites rapidement, mais dont le prix n’excède pas 10 €. Xavier Niel finance alors la mise en œuvre de ce projet dont Paul Morlet est le créateur. L’entreprise « Lunettes pour tous » ouvre donc officiellement son premier magasin en novembre 2014 et a pignon sur rue à Paris, près des Halles. En entrant dans la boutique, le client a alors l’occasion d’effectuer un parcours de soins premium au bout duquel le client peut repartir avec une nouvelle paire de lunettes à sa vue sur le nez, sans avoir à présenter d’ordonnance. La conception, la fabrication et l’obtention du produit fini se font en un seul endroit et en 10 minutes.

Un développement à travers la France

Là où le Paul Morlet management est un succès réside dans le fait que dans un premier temps, l’emplacement géographique choisi pour y établir la première boutique « Lunettes pour tous » a d’abord été bien pensé. En effet, une étude a démontré que les personnes vivant dans le quartier des Halles à Paris est une clientèle ayant les moyens de s’offre des lunettes de qualité mais qu’elle n’a pas suffisamment de temps à consacrer à l’obtention de ce type de produit. Traditionnellement, un client se présentant chez un opticien doit se prémunir d’une ordonnance et c’est souvent un véritable défi d’en obtenir, car cela prend plusieurs mois. Heureusement, la contrainte temporelle est résolue par « Lunettes pour tous » qui propose un examen de vue immédiat et gratuit aux personnes franchissant les portes de leurs boutiques. Et, le prix attractif de leurs articles est également un facteur de vente supplémentaire. Les magasins vendant ces lunettes sont actuellement plus d’une quarantaine, répartis dans tout l’hexagone. L’entreprise de Paul Morlet apporte également une solution efficace pour lutter contre les déserts médicaux. Un bus pourvu de tous les appareils high-tech nécessaires à la fabrication des verres et leur montage sur des montures spécifiquement conçues est en mesure de se déplacer dans les coins reculés de France afin d’aider les personnes ne pouvant se déplacer sur de longues distances.

Plan du site