Où commander votre plaque d’immatriculation ?

Plaque d'immatriculation

Publié le : 20 septembre 20217 mins de lecture

Venez-vous d’obtenir un véhicule ? Vous cherchez à changer sa plaque d’immatriculation ? Sachez qu’il existe une façon très ergonomique pour procéder à cela : par Internet. Bon nombre de spécialistes peuvent expédier environ 150 000 plaques personnalisées ou non. Néanmoins, il est indispensable de connaître les normes des plaques d’immatriculation avant de s’en procurer.

Pour quelle raison faut-il opter pour les commandes en ligne ?

Premièrement, il est très facile de s’offrir une plaque d’immatriculation en ligne vu que vous pouvez immédiatement distinguer sa provenance. Si l’atelier est à proximité de votre pays ou votre ville, la sécurité de votre colis est automatiquement assurée. Il se peut même qu’il soit reçu le jour de la commande. Deuxièmement, toutes les plaques doivent être homologuées par le Ministère de l’Intérieur. Encore une fois, rassurez-vous, car elles le sont toutes, malgré l’action de vente en ligne et non en magasin. De plus, elles passent toutes dans un cahier des charges minutieusement suivi de l’Union technique de l’automobile, du motocycle et du cycle ou UTAC, et le Ministère de l’Intérieur. Chacun de ces organismes a l’obligation d’assurer l’approbation et de mettre en conformité les véhicules ainsi que leurs équipements. Par ailleurs, certains spécialistes offrent des rivets en aluminium, en plus, lors des livraisons de plaques d’immatriculation. Troisièmement, il est aussi possible de réaliser des personnalisations de plaques si vous contactez un vendeur ayant l’archive des références départementales et régionales concernant n’importe quel type de plaque d’immatriculation. Peu importe le type de véhicule, vous pouvez également y graver un texte en dessous du numéro d’immatriculation.

La Loi des plaques d’immatriculation

Bien évidemment, des normes et des règlements s’imposent lors de la mise en place d’une plaque d’immatriculation. L’homologation de la plaque doit provenir du cahier des charges précis. Aussi, la plaque doit impérativement être fixée par des rivets. Depuis 2009, le changement de plaques est permis, voire obligatoire pour les FNI (Fichier National des Immatriculations), c’est-à-dire plaque ancienne. Ces dernières sont remplacées par le SIV (Système d’Immatriculation des Véhicules). En effet, cette transposition s’est répercutée sur les démarches administratives. Ainsi, chaque automobiliste peut choisir de manière indépendante le numéro de sa plaque d’immatriculation sans être lié à son lieu de résidence ou au département. Toutefois, la plaque territoriale choisie doit comporter un logo de la région, selon le choix du département.

En outre, il est fortement interdit de placer un sticker ou autocollant sur l’identifiant. Notez bien que le changement de département inscrit sur votre plaque est également impossible. Il faudra alors penser à en commander une nouvelle.

Comment se déroule la numérotation des identifiants ?

En général, le nouveau code produit par le SIV se présente sous la forme : 2 lettres — 3 chiffres — 2 lettres. Bien sûr, le format varie selon la nationalité. C’est pourquoi dans certains pays, les titulaires des véhicules n’ont pas la liberté de choisir leur numéro d’immatriculation, malgré le fait d’être dans un même continent. Tous les caractères doivent obligatoirement être gravés en noir sur un fond blanc, sauf pour les plaques d’immatriculation collection. Pourquoi le fond blanc ? En plus d’être déjà rétro-réfléchissant, il permet visiblement de décrire le numéro affiché avec les caractères noirs. Ainsi, le numéro du département et le logo de la région se placent classiquement à droite de la plaque d’immatriculation. Notez que ces deux références locales doivent obligatoirement être figurées. À l’époque des anciennes plaques, les deux derniers chiffres inscrits sur la plaque montraient l’origine du département d’immatriculation. En effet, il a fallu placer une nouvelle plaque d’immatriculation sur un véhicule venant d’être vendu. Il en était de même pour le cas de déménagement des propriétaires ainsi que le changement de département. De nos jours, une fois que la plaque est attribuée à un véhicule, il peut la porter jusqu’à son terme, quelle que soit la situation. La particularité des plaques FNI est très distincte, les caractères sont apparemment espacés par des tirets.

Concernant les plaques d’identification spécifiques

Évidemment, la plaque d’immatriculation est déterminée à partir du type de véhicule (auto, moto, autres types de deux roues, etc.) et de sa durabilité ainsi que l’âge du propriétaire. La plaque des cyclomoteurs de 50 CC, par exemple, est particulièrement présentée par l’espacement des caractères et une lettre uniques tout à gauche, en plus d’être de petite taille (par exemple : AB 123 C). Cependant, ces exceptions ont dépassé leur validité depuis 2015 (date d’alignement de l’immatriculation des machines à deux-roues). Du côté des plaques de collection, le port de la plaque minéralogique blanche avec des caractères noirs n’est pas obligatoire. Ces dernières ont le droit d’utiliser d’autres couleurs sur la plaque (ils sont disposés à choisir entre le noir et le rouge). D’autre part, vous remarquerez sûrement que la fixation d’une plaque est aussi indispensable pour le cas d’une remorque. Autrement, il est rigoureusement interdit de le faire circuler sur les voies publiques. L’avantage sur celui-ci se porte sur le nombre de plaques puisqu’une seule suffit pour l’identifier. En effet, les autres véhicules ne peuvent pas profiter de ce privilège.

0 Links

Plan du site