Le ravalement de façade : comment ça se passe ?

ravalement de façade

Publié le : 19 octobre 20225 mins de lecture

Ravalement de façade : voilà trois mots qui effraient bien souvent les propriétaires. Connus pour être onéreux, les travaux de ravalement sont pourtant essentiels pour préserver la santé de votre logement. Il est d’ailleurs obligatoire de les réaliser tous les 10 ans.

Ravaler une façade : de quoi s’agit-il ?

Comme son nom l’indique, la rénovation de façade englobe un ensemble d’actions dont l’objectif principal est de maintenir le bon état des murs extérieurs d’une maison ou d’un immeuble. De tels travaux nécessitent bien entendu un savoir-faire particulier. Pour éviter les mauvaises surprises, il vaut mieux faire appel à une entreprise de ravalement certifiée. Si vous vivez dans le département du Bas-Rhin, c’est, par exemple, le cas de Crépifran. Il s’agit d’une société spécialisée dans le crépissage et dans la peinture. Découvrez l’ensemble de leurs prestations sur leur site web crepifran-bischwiller.fr. Toute rénovation doit bien entendu prendre en compte l’état actuel de l’existant. En effet, le temps entraîne des conséquences, plus ou moins visibles, sur les façades. Les solutions à appliquer pourront être différentes en fonction de ce premier état des lieux. Qu’il s’agisse d’un décollement de l’enduit, d’une altération des joints, d’une érosion de la couleur ou de la présence de fissures, chaque problème devra être traité en conséquence. Dans le cas contraire, les dégâts pourraient s’aggraver et impliquer des travaux bien plus lourds, comme dans le cas d’une infiltration. En ce sens, tout ravalement doit débuter par une analyse précise du bâtiment. Pour établir ce diagnostic, il est indispensable de procéder à un nettoyage du mur, voire à un décapage. Cela permet d’identifier les éventuels défauts à corriger. La façade est ensuite traitée en fonction du constat, puis une couche de protection est appliquée pour la préserver des intempéries. Pour terminer, selon les cas, l’entreprise de ravalement peut se voir confier l’embellissement du mur.

Que dit la loi sur les ravalements ?

Les ravalements de façade sont strictement encadrés par les articles L132-1 à L132-5 du code de la construction et de l’habitation (CCH). Dans les grandes lignes, la réglementation stipule que les façades des immeubles doivent être maintenues en bon état et ne présenter aucun danger pour les habitants et les passants. En ce sens, il est obligatoire d’effectuer ces travaux de rénovation tous les 10 ans. Depuis la loi du 1er janvier 2017, les propriétaires doivent également profiter de cette occasion pour optimiser l’isolation des murs extérieurs afin de limiter les pertes en énergie. En cas de non-respect de ces règles, les propriétaires s’exposent à recevoir une mise en demeure, puis une sanction. Il est donc de leur responsabilité de prévoir les travaux nécessaires. Attention, les travaux entrepris doivent absolument se conformer aux indications fournies par le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de chaque commune. Ce dernier peut, par exemple, encadrer le choix des menuiseries extérieures ou la couleur des murs.

Travaux de ravalement : combien ça coûte ?

Mais alors, quel est le tarif pour une rénovation de murs ? Le prix d’un ravalement comprend les différentes étapes présentées précédemment : l’analyse, le traitement, la protection et l’embellissement. Il dépend toutefois de plusieurs critères. Le premier critère concerne l’état de la façade du bâtiment. Des murs en très mauvais état demanderont un niveau d’intervention plus important, ce qui fera naturellement grimper la facture. Le deuxième critère est celui de la composition des murs. Les matériaux utilisés (béton, brique, bois, etc.) ont une incidence directe sur le prix des travaux. C’est aussi le cas du type de revêtement utilisé. Les façades avec des crépis ne se traitent pas de la même manière que les murs peints ou enduits. Le ravalement d’un mur peint est ainsi financièrement plus accessible que la rénovation d’un mur avec de l’enduit. Enfin, sur certains chantiers, l’intervention peut exiger l’installation d’un échafaudage. Là encore, un tel dispositif peut causer une augmentation du prix de la rénovation. En moyenne, le tarif d’une rénovation de façade au mètre carré est compris entre 20 € et 200 €.


Plan du site