Intérim en Suisse : quelques conseils pour bien démarrer

Intérim

Publié le : 23 août 20226 mins de lecture

La Suisse fait partie du top 5 des destinations pour les nouveaux diplômés. Le pays présente plusieurs atouts : salaires, niveau de développement et sa proximité avec la France.

Un poste temporaire en Suisse devient une option de plus en plus attractive pour les Européens. En fait, le travail intérimaire est en augmentation. Mais les choses ne se passent pas toujours bien.

Vous souhaitez vous installer en Suisse ? Pour savoir comment cela fonctionne et dénicher des opportunités d’emplois temporaires en Suisse, vous devrez connaître quelques astuces.

 

Pourquoi travailler en Suisse ?

Quel genre d’emploi pouvez-vous trouver ?

 

Il y a beaucoup de secteurs qui font du recrutement en Suisse. Voici ceux qui le font le plus :

 

• Immobilier et construction : les experts de ce secteur recrutent des ingénieurs, ouvriers, chefs de projet ainsi que des architectes.

• Horlogerie : les profils obligatoires sont des techniciens, mécaniciens, logisticiens, ouvriers spécialisés ou cadres.

• Banque, finance et assurance : Les institutions financières ont d’abord besoin de personnes ayant une solide compréhension des spécifications internationales. Le commerce des matières premières a également été relativement actif.

 

• Santé : médecins, infirmières et agents de santé

 

Avoir un compte en Suisse n’est pas obligatoire, mais fortement recommandé. Vous avez la liberté de bien vivre en conservant votre compte bancaire.

 

Si vous voulez alors trouver votre futur emploi en Suisse maintenant, consultez ce site.

 

Intérim en Suisse : les différentes formes

Au fil du temps, les agences d’intérim ont développé leur gamme de services. Au début des années 1990, avant les compréhensions bilatérales et la libre circulation personnelle, ces entreprises embauchaient principalement des travailleurs non qualifiés, mais complétaient leur offre pour répondre aux demandes croissantes des sociétés clientes.

Les agences de travail temporaire en Suisse recrutent désormais des travailleurs qualifiés et non qualifiés pour des travaux de courte ou de longue durée.

Voici leurs prestations :

• L’intérim : C’est la forme d’intérim la plus classique et la plus connue. L’agence pour l’emploi recrute des candidats pour le compte d’une entreprise cliente temporairement, selon les besoins, de quelques jours à quelques mois.

• Postes « Try and Hire » : ce genre d’emploi permet à un client personnel de tester le candidat avec un CDD de trois mois et de l’embaucher s’il est satisfait. Ce genre de contrat, qui associe principalement lagence d’embauche d’employés temporaires et l’entreprise, est courant.

Les autres prestations fournies par les bureaux de placement :

 

• Le placement de CDI : Les bureaux de placement se sont adaptés et concurrencent les cabinets de recrutement en offrant à leurs clients des CDI.

 

• La chasse de tête : si une agence d’embauche d’employés temporaires entretient de bonnes relations avec ses entreprises clientes, il peut aussi proposer des chasses de tête pour embaucher des cadres, des personnalités rares ou des talents.

 

• Le reclassement professionnel : en cas de licenciements collectifs, les entreprises concluent parfois des accords avec les syndicats pour aider certains de leurs employés à trouver un emploi en Suisse en leur offrant les prestations d’une agence de placement.

 

Comment les agences pour l’emploi recrutent des candidats ?

 

Les activités des agences d’interim enn Suisse se sont digitalisées au fil des années :

Les principaux cabinets de recrutement pour ces entreprises sont :

 

• Le bouche-à-oreille : lorsqu’un candidat travaillant pour une agence d’embauche d’employés temporaires recommande un autre. Du point de vue du candidat, cela signifie mobiliser le réseau pour faire comprendre que vous recherchez un travail et clarifier ce que vous recherchez et quel est votre métier).

 

• Site web de l’agence pour l’emploi : les candidats ont ainsi la chance de dénicher des postes vacants et des opportunités en répondant aux offres d’emploi.

 

• Les réseaux sociaux : C’est là que les agences d’embauche d’employés temporaires profitent du potentiel des réseaux sociaux, particulièrement les médias sociaux professionnels tels que LinkedIn.

 

Conseils pour travailler en tant qu’intérimaire en Suisse

 

Vous serez censé appâter le bureau de placement temporaire avant d’appâter le client final.

Voici quelques conseils pour maximiser vos chances de trouver un emploi auprès de ces recruteurs suisses :

 

• Préparez vos documents : les documents de candidature doivent être préparés avec soin : votre curriculum vitae est censé être à jour, vous devez être muni de vos différentes attestations de travail, une copie de votre autorisation de travail, etc.

 

• Soyez flexible et réactif : dans l’interim à Genève, les demandes sont quelquefois urgentes et intenses. Si vous êtes inscrit auprès du recruteur et qu’il faut 2 jours pour répondre au message laissé par le recruteur, vous n’obtiendrez probablement pas d’emploi.

 

• Apprenez à vous présenter : l’erreur est souvent dans la présentation et la forme, que ce soit par téléphone, par vidéo ou par voie physique ou par le biais de la documentation fournie. Quel que soit votre travail, préparez une présentation qui permette aux recruteurs de comprendre parfaitement votre personnalité. Les agences d’intérim en Suisse sont généralement très demandées, il est alors capital de vous présenter de manière professionnelle et efficace.

• Ne vous contentez pas de répondre aux offres d’emploi : dites-vous : « Quoi qu’il en soit, on a répondu à l’annonce, et ce ne sera pas une mauvaise chose ». Oui, mais… attention : le simple fait de répondre aux offres d’emploi n’augmentera pas vos chances de décrocher un emploi en Suisse, et le nombre d’offres d’emploi sera divisé par 2 environ.

Plan du site