Conseils pour remplacer une vitre cassée d’un insert de cheminée

Même si la vitre insert de la cheminée est d’une grande capacité thermorésistante, sa robustesse a ses limites. De plus, des accidents peuvent également arriver. Donc en cas de cassure, comment remplacer une vitre cassée insert de sa cheminée ? Quelles sont les étapes à franchir ? Comment faire l’entretien de la vitre ? Voici quelques conseils.

Bien choisir la vitre d’insert et sa mesure

Avant le remplacement, il faut choisir la bonne vitre. En général, pour une vitre d’insert de cheminée, la plaque de verre doit avoir une épaisseur de 4 millimètres, étant donné que la température dans une cheminée est autour de 800 °C. À part le fait de résister à une très haute température, il faut que la vitre soit en mesure de limiter l’adhésion sur la suie de la paroi bien que l’on utilise des bois influents le résultat. Donc, il est nécessaire de choisir une vitre autonettoyante avec un revêtement chimique, si possible. De plus, afin d’obtenir une vision design sur votre cheminée, on peut adapter la vitre d’insert pour avoir différentes formes (ovale, cintrée, ronde, demi-cercle, triangle, trapèze, etc.), mais celle-ci dépend de la vitre utilisée. Ensuite, vous devez bien mesurer la vitre d’insert lors d’un remplacement vitre insert. Les mesures prises sont toujours et uniquement en millimètre. Par exemple, une vitre de 90 x60cm fait 900x600mm. Dans le cas où la vitre est encore en place, vous devez prendre sa mesure et commander la vitre selon la mesure prise. Mais si la vitre est manquante, il faut que vous preniez la mesure de la dimension intérieure du cadre et à chaque dimension, vous devez retirer 6mm dans le but de laisser du jeu de 3mm entre le cadre et la vitre d’insert.

Démonter la vitre cassée

Avant le remplacement vitre insert, il faut démonter la porte puis placez-la à l’horizontale sur une surface plane comme sur une table ou sur le sol. Ensuite, vous allez retirer les vis qui fixent la vitre au cadre. Afin d’y parvenir, il faut les vaporiser avec du dégrippant et patientez quelques minutes pour que la vaporisation fasse ses effets. Il faudra faire attention à ne pas forcer les vis pour les dévisser sinon cela risque de les casser. De plus, vous devez tailler en spirale la porte pour y pratiquer un pas de vis si cela s’avère nécessaire. Toutefois, vous ne devrez pas taper sur elle puisque la fonte est très fragile. En outre, pour votre sécurité, il faut que vous vous munissiez de gants et des lunettes avant de retirer la vitre de la porte pour éviter les blessures et les accidents. Après, il est très important de bien nettoyer le cadre par une brosse métallique et faire en sorte qu’il ne reste plus de surépaisseur dans la feuillure pour éviter l’amorçage de la nouvelle vitre. Par ailleurs, le nouveau joint d’étanchéité doit être identique au modèle précédent et appliquer sur la vitre et surtout pas sur la fonte afin d’avoir une meilleure adhérence. En ce qui concerne le mastic réfractaire, il ne faut jamais en appliquer sur la vitre parce qu’il est destiné à boucher les espaces entre les pièces en fonte de la cheminée.

Poser de la nouvelle vitre d’insert

Est-ce compliqué de procéder au remplacement vitre insert ? Pas du tout ! Il suffit d’être un peu rusé et rigoureux. Après avoir enlevé la porte, dévissé les vis qui tiennent la vitre et retiré les cassures, il est essentiel d’enlever les colles pour travailler proprement. Ensuite, il faut poser le nouveau joint avec prudence, l’appliquer et le coller. Après cela, il est temps de poser la vitre sans se précipiter.  Puis, il va falloir revisser la vitre modérément pour la fixer sans qu’on force trop le verre. D’où, serrez les vis prudemment afin de le laisser à se dilater et d’éviter une contrainte très importante sur la vitre. Pour finir, il suffit de fixer la porte sur l’insert et la laisser fermer pendant 24 h. Au cas où vous utiliseriez des verres autonettoyants, vous devez les placer en face avec une pastille à l’extérieur de votre appartement. Ainsi qu’il ne devrait pas y avoir un contact verre métal sur les pattes qui se fixent et sur la tranche de verre qui se trouve sur le bas du châssis.

Bien entretenir

Afin de bien procéder à l’entretien, il est nécessaire de faire quelques vérifications. Tout d’abord, il faut vérifier le joint ou le remplacer. Pour assurer l’étanchéité et la sécurité de la cheminée, vous devez remplacer le joint chaque année, quel que soit l’état du verre. Si le joint est bien entretenu et reste en bon état, cela permet d’avoir une meilleure combustion. Ce qui fera moins engendrer des fumées, moins consommer les bois et encrasser lentement la vitre. Ensuite, pour un meilleur remplacement vitre insert,  il faudra vérifier également votre foyer s’il manque d’étanchéité afin d’éviter les risques comme l’intoxication au monoxyde de carbone et les accidents d’incendies. En outre, si vous utilisez le verre autonettoyant, il doit être placé en dehors de votre foyer. De plus, vous devez quand même le nettoyer très souvent avec une fréquence inférieure parce que la couche mince et invisible d’oxydes métalliques de celle-ci fait monter le verre en température sous l’action du feu. Ce qui entraînera la pyrolyse des goudrons posés sur la partie intérieure.

 

 

Publié le
Catégorisé comme Divers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *