Comment récupérer et traiter l’eau de pluie ?

traiter l'eau de pluie

Publié le : 20 septembre 20215 mins de lecture

Pour faire des économies ou tout simplement pour se faciliter la vie, il est possible d’exploiter l’eau de pluie. Elle peut être utilisée au quotidien tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Cependant, il n’est pas conseillé de l’utiliser à l’état brut, vu qu’elle a subi des effets de la pollution. Elle est également trop acide. De plus, quand elle coule du toit, elle entraîne avec elle des débris et bactéries divers. Il faut donc la récupérer, puis la traiter.

Acheter le nécessaire

Afin de récupérer l’eau de pluie puis la traiter, il est important de s’équiper de tout ce dont vous aurez besoin. Il y a par exemple la cuve 1000 litres, les raccords, et bien d’autres encore. La cuve servira à contenir l’eau de pluie. Les raccords PVC et le raccord laiton vous permettront de transformer la cuve en récupérateur d’eau.

Vous pouvez obtenir tout cela dans un magasin spécialisé comme multitanks.com par exemple. Ce genre de spécialiste propose également autres choses comme les équipements et produits pour le jardin, gaz réfrigérant, etc. Quand vous serez bien équipé, vous pouvez commencer les installations pour récupérer l’eau de pluie.

À parcourir aussi : Comment fonctionne le dispositif manque d’eau ?

Les systèmes de récupération

Plusieurs systèmes s’offrent à vous pour vous permettre de récupérer l’eau de pluie. Vous pouvez par exemple choisir une cuve aérienne. Elle est pratique pour arroser le jardin ou pour nettoyer la voiture. Elle est facile à installer vu qu’il faut juste la raccorder à la descente. Le raccord se fait par emboîtement. Ensuite, il y a la cuve enterrée. Elle est d’une capacité de 1000 L à 10 000 L. Pour l’installer, il faut réaliser des travaux de plomberie et de terrassement.

L’avantage, c’est que ce système sera à l’abri du gel et de la luminosité. De plus, vu que la cuve est cachée, la récupération sera donc plus esthétique. Il existe plusieurs sortes de cuves enterrées, dont la cuve en béton, et la cuve en polyester ou en polyéthylène. Ensuite, il y a la cuve souple en PVC. Elle s’installe sous la terrasse ou dans un vide sanitaire par exemple. De plus, elle est recyclable, facile à vider et facile à ranger.

Le traitement de l’eau de pluie

Le traitement commence à partir de la gouttière. Pour décharger l’eau des particules polluantes, il faut poser des filtres sur la gouttière. Il peut s’agir d’une grille posée sur la profilée du toit par exemple. Afin que ces filtres soient efficaces, vous devez les nettoyer régulièrement. Après, traitez l’eau dans la cuve. Le traitement dépend de l’usage de l’eau.

Pour l’arrosage, il faut juste un filtre à sable ou une grille. Pour les toilettes, vous pouvez mettre des pierres calcaires dans la cuve pour rendre le pH neutre. Il est aussi possible d’utiliser des pré-filtres, un osmoseur, un stérilisateur UV, un filtre à charbon actif ou un filtre céramique. Pour ce qui est de la piscine, vous pouvez utiliser du chlore comme désinfectant. Il est aussi possible d’utiliser un stérilisateur UV ou un filtre à sable.

Notez cependant qu’il y a une réglementation concernant l’utilisation et la récupération eau de pluie. Il s’agit de l’arrêté du 21 août 2008. Vous pouvez utiliser cette eau pour laver les sols, alimenter les chasses d’eau, laver le linge. Utiliser cette eau dans le lave-linge n’est cependant autoriser qu’à titre exceptionnel. D’ailleurs, il faut la faire analyser par la DDASS ou Direction départementale des affaires sanitaires et sociales avant de laver vos linges avec.

Il est interdit de l’utiliser pour la douche pour la France. L’usage de l’eau doit être déclaré à la mairie surtout quand cette dernière est rejetée dans le réseau d’assainissement collectif. Vous devez vérifier votre système de filtration tous les six mois. Il faut aussi suivre la norme NF P16-005 lors de la mise en place du système de récupération.

 

Plan du site