Comment gagner en notoriété avec l’employee advocacy

employee advocacy

Avec le développement des services de marketing et de communication, les salariés ont commencé à promouvoir leur entreprise sur les réseaux sociaux et diverses plateformes pour parler de leur entreprise comme si c’était leur activité. En conséquence, l’entreprise a décidé de systématiser ce discours à travers le programme « Employee Advocacy ». Une stratégie qui permet en effet de gagner en notoriété.

Qu’est-ce que l’Employee advocacy ?

Employee advocacy ou engagement collaborateur en français est un mécanisme organisé et animé par la communication et le marketing, parfois inculqué par les leaders du numérique. Il consiste à transformer les salariés en porte-parole de l’entreprise, notamment sur les réseaux sociaux. Cette stratégie marketing permet d’humaniser l’information de l’entreprise et de la rendre plus attractive pour le public. À l’image de l’inbound marketing, il permet de développer la notoriété de votre société.

Désormais, cette stratégie est devenue l’un des piliers de la réputation électronique et utilisée pour communiquer sur les réseaux sociaux, lorsque les salariés utilisent leurs comptes personnels pour faire la promotion, discuter ou défendre l’entreprise sur les différents médias et réseaux sociaux.

Chaque entreprise échange des informations pour optimiser ses activités. La mission du service communication et marketing est donc de gérer la voix des collaborateurs sur les réseaux sociaux. Le terme de défense des employés est le plus souvent utilisé pour décrire les aspects numériques des plans de communication des collaborateurs. Il est généralement utilisé dans les environnements B2B.

Mode de déploiement de l’employee advocacy

Tout comme l’inbound marketing, cette action promotionnelle peut être spontanée. Cela se produit lorsque les conditions de travail sont excellentes. L’employee advocacy de l’entreprise peut être considérée comme la gratitude des employés envers son employeur. Cela reflète leur fierté et leur satisfaction d’appartenir à l’entreprise. Dans un autre cas, elle se déroule naturellement.

Le recours peut être effectué dans le cadre d’une stratégie de marketing numérique. Dans ce cas, l’entreprise a commencé à adopter des politiques propices à « l’ouverture ». Les employeurs comptent sur leurs salariés pour en faire l’éloge auprès des internautes. Chaque collaborateur participe au jeu et joue le rôle d’ambassadeur de l’entreprise. Plus précisément, l’employeur demande à ses employés de partager des informations sur leurs comptes privés pour promouvoir ces informations. Le processus démarre automatiquement. Les collaborateurs sont enthousiastes et joyeux, et n’hésitent pas à en discuter sur leurs comptes.

Comment profiter de ce processus ?

Pour démarrer un mécanisme de l’employee advocacy et gagner en notoriété au sein de vos cibles, vous devez partir sur trois points. Il faut d’abord cibler le meilleur communicateur de l’entreprise dans le secteur privé et en faire un ambassadeur. Il doit être fourni avec un bon contenu (vidéos, communiqué de presse, infographies, etc.). Plus tard, il faudra veiller à étendre le système et à encourager tous les employés à partager le contenu de la diffusion de l’entreprise. Il est idéal d’associer un contenu spécifique aux données personnelles de chaque collaborateur et aux zones d’influence (marché, technologie, ressources humaines, etc.). Cela suffit à professionnaliser les équipements et à créer une plateforme de communication interne pour l’entreprise basée sur les salariés. La plateforme sera orientée vers les collaborateurs ambassadeurs, elle permettra donc à chacun de trouver et de diffuser des contenus liés à la présence sur les réseaux sociaux. Afin d’améliorer l’efficacité, un programme de « défense des employés » peut être mis en place pour permettre la rédaction de scripts et la planification de la communication des employés.

Publié le
Catégorisé comme Divers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *