Comment choisir la bonne sous-couche ?

sous-couche pour le sol

Publié le : 20 septembre 20215 mins de lecture

Il est important de mettre une sous-couche avant même de poser un stratifié. La sous-couche pour le sol stratifié assure exactement le confort acoustique et thermique dans votre maison. De plus, elle protège également contre l’humidité qui peut être remontée. Il est donc important d’adopter une sous-couche lors d’une installation de stratifié, mais comment faire le bon choix ?

À quoi sert la sous-couche ?

La sous-couche vient s’installer entre le revêtement du sol final et la chape. De plus, elle va faire la liaison entre les deux en employant de support pour le nouveau stratifié. Souvenez-vous que la mise en place d’une sous-couche pour le sol stratifié est obligatoire. Car elle assure la bonne isolation acoustique, phonique et thermique de votre maison. L’isolation acoustique et phonique limite la transmission des bruits de chocs ou d’impact et elles limitent aussi les bruits au-dessus du sol d’un étage à l’autre. Concernant l’isolation thermique, elle empêche l’évaporation de la chaleur. En outre, la sous-couche protège contre les remontes de l’humidité, grâce à la mise en place d’un film pare-vapeur en dessous de la sous-couche, alors il permet de stocker l’humidité au niveau de la dalle de béton et il garantit aussi la protection optimale du stratifié. Enfin, elle permet de bien égaliser les irrégularités de la dalle béton afin de bien poser le stratifié. Parce que c’est sur un sol régulier que vous devez poser tout revêtement de sol.

Quelles sont les différentes sortes de sous-couche pour sol stratifié ?

Il existe de nombreuses sortes de sous-couche pour le sol stratifié, mais avant de vous lancé au choix, il est important de bien définir celle qui convient exactement à chaque besoin et à chaque pièce. Pour cela, il est essentiel de connaître les caractéristiques concernant la matière. Pour la sous-couche en polystyrène extrudé, elle offre un fort empêchement à l’humidité, elle résiste aussi lors d’un choc. Mais en retour, elle est peu résistante vis-à-vis des flammes. Elle se présente en rouleaux ou en dalles et elle permet d’égaliser l’irrégularité jusqu’à 5 mm. Concernant celle en liège, elle est spécifiquement écologique, saine et performante. Associable avec la pose flottante ou encore pose collée, mais cela dépend du type de stratifié. Avec ce type de sous-couche, l’irrégularité du sol à corriger ne doit pas être allée au-delà de 0,5 mm. Et elle se présente sous forme de rouleau ou de plaque avec une épaisseur de 2 et 8 mm. À propos de celle en fibre de bois, grâce à ce matériau, elle présente une excellente performance thermique et phonique très attrayante. Elle est résistante à l’humidité et elle peut corriger l’irrégularité du sol jusqu’à 3 mm. De plus, elle est recyclable, écologique, respectueuse à l’environnement et elle se présente aussi en plaque. Et pour la sous-couche en mousse polyéthylène, elle résiste à la chaleur, elle a aussi une excellente performance acoustique et thermique. C’est le moyen le plus économique et elle peut rattraper l’irrégularité de moins de 1 mm.

Choisissez la sous-couche selon le type de pose

En proportion de type de pose, il est toujours essentiel de faire poser un pare-vapeur avant même de poser la sous-couche pour le sol stratifié. Lorsqu’il s’agit d’un stratifié flottant, alors toutes sortes se sous-couche sont réalisable. Mais par contre, concernant le pare-vapeur, il est obligatoire pour les poses flottantes de stratifié. D’autres sous-couches sont pourvues d’un pare-vapeur assimilé. Pour cela, vous devez donc bien vérifier les critères spécifiés du produit avant de faire le choix. Concernant le stratifié en pose collée, c’est seulement la sous-couche en liège qui peut être considérée. En pose collée, vous ne posez plus le pare-vapeur. Pour cela, il est possible d’utiliser une résine qui bloque l’humidité de se remonter sur le support avant même de faire coller la sous-couche en liège.

 

 

 

Plan du site