Chauffe-eau thermodynamique : fonctionnement et avantages

Chauffe-eau thermodynamique

Publié le : 17 octobre 20227 mins de lecture

Un chauffe-eau thermodynamique encore appelé cumulus thermodynamique est un dispositif permettant de produire de l’eau chaude sanitaire pour votre logement. Le chauffe eau thermodynamique est une bonne alternative pour la production d’eau chaude sanitaire en cas de remplacement de vos appareils électriques énergivores. Cet équipement est de plus en plus plébiscité par de nombreux Français, aussi bien dans le cadre d’un projet de rénovation que pour la construction d’un bâtiment neuf. Découvrez plus en détails le principe de fonctionnement d’un chauffe-eau thermodynamique et les avantages qu’il apporte au consommateur.

Mode de fonctionnement d’un chauffe-eau thermodynamique

Le chauffe-eau thermodynamique fonctionne sur le principe de l’aérothermie. Il est équipé d’une pompe à chaleur (PAC) air-eau, d’un ballon de stockage ainsi que d’une résistance électrique. Contrairement au chauffe-eau solaire, l’avantage du chauffe-eau thermodynamique est qu’il fonctionne en hiver comme en été. Lorsque la demande en eau chaude est plus élevée dans des conditions extrêmes, la résistance peut être très pratique pour compléter le système de chauffage. Dans ces cas, c’est la résistance présente dans le ballon de stockage qui prend le relais. Ce système d’appoint associé au chauffe-eau thermodynamique vous donne la garantie de ne jamais manquer d’eau chaude, quelles que soient les saisons. De façon pratique, la machine fonctionne en puisant les calories présentes dans l’air ambiant pour chauffer le liquide contenu dans le ballon. Il peut aspirer l’énergie calorifique soit dans l’air intérieur, soit à l’extérieur de la pièce grâce à un ventilateur. Durant le processus, l’air est chauffé par le fluide frigorigène composé de chlorofluorocarbures et d’hydrofluorocarbures. Lorsque le liquide a atteint l’état gazeux, il est comprimé au sein d’un compresseur qui se charge d’augmenter à nouveau la température du gaz afin d’accroître sa pression pour qu’il devienne à nouveau un liquide. Le liquide caloporteur qui circule dans la pompe à chaleur est maintenu dans sa forme liquide jusqu’à -5°C. Ainsi, l’air environnant ayant une température supérieure à celle-là peut provoquer son passage et produire de l’eau chaude. L’eau chaude du fluide est alors transférée dans la cuve de stockage. Enfin, en refroidissant, le fluide s’évapore et un nouveau cycle recommence. Cliquez sur ce lien pour si vous souhaitez avoir plus d’informations sur les caractéristiques de cet appareil ou pour choisir un chauffe eau thermodynamique.

À parcourir aussi : Chauffe-eau : comment stocker l’énergie ?

Les avantages économiques d’un chauffe-eau thermodynamique

En captant l’énergie inépuisable présente dans l’air, le chauffe eau thermodynamique consomme près de 3 fois moins d’énergie qu’un chauffe-eau électrique. L’utilisation d’un chauffe-eau thermodynamique permet de diviser votre facture par 3 ou 4 et donc de réaliser des économies d énergie pouvant atteindre 70%. Pour jouir d’un meilleur confort en été, il est conseillé de combiner votre chauffe eau à votre VMC simple ou double flux. Si vous envisagez de vérifier votre consommation énergétique, il suffit d’analyser le coefficient de performance (COP) et la durée de chauffe. Plus le COP est élevé, mieux vous obtiendrez un niveau de performance optimale et une baisse d’economie d energie. À l’achat, c’est un investissement coûteux. Cependant, grâce aux aides gouvernementales liées à la rénovation énergétique, vous allez rapidement amortir cette dépense. Au bout de 4 à 5 ans d’utilisation, vous vous rendrez compte que ce type d’appareil est avantageux, car vous aurez rentabilisé votre investissement. C’est donc un achat tout à fait intéressant !

À parcourir aussi : Pourquoi installer une pompe à chaleur chez soi ?

Les avantages écologiques et techniques

Le ballon thermodynamique est un dispositif écologique qui respecte l’environnement. Il tire sa source d’une énergie disponible à l’infini. En fait, le système de PAC couplé au ballon thermodynamique sert à récupérer les calories contenues dans l’air naturel. La production électrique étant moindre, l’énergie libérée est propre et renouvelable. En dehors des périodes glaciales, les professionnels affirment que l’appareil rejette 10 fois moins de dioxyde de carbone (CO2) qu’un système fonctionnant au gaz ou au fioul. En outre, il répond aux normes de la RT 2012 pour les logements neufs et ne rejette presque aucun gaz à effet de serre dans la nature. Pour ce qui concerne ses caractéristiques techniques, retenez que le chauffe eau est un équipement facile d’utilisation. Il peut être réglé manuellement et programmé en fonction de vos besoins en eau chaude sanitaire. Son installation ne requiert pas de système d’évacuation de fumée puisqu’il ne produit pas de combustion.

Les avantages liés aux aides financières

Les dépenses énergétiques constituent une part importante du budget des foyers en France. L’installation d’un chauffe-eau thermodynamique est un gros avantage, car il donne droit aux aides financières de l’État. Dans le cadre des travaux de rénovation, vous pouvez profiter de plusieurs subventions à condition de faire réaliser vos travaux par un professionnel RGE (reconnu garant de l’environnement). En voici quelques-unes :

  • La TVA au taux réduit à 5,5 % : la pose d’un chauffe-eau thermodynamique peut vous donner accès à une réduction de 5,5% sur la TVA. ·
  • L’’Éco-PTZ : l’éco prêt à taux zéro est un crédit qui vous permet de financer vos travaux de rénovation thermique. Le taux d’intérêt de ce crédit est totalement nul. Cette aide concerne tous les habitats vieux de plus de 2ans et occupés en tant que résidence principale. L’offre est cumulable avec d’autres aides.
  • Maprime Rénov : c’est une subvention née de la fusion entre le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et les aides de l’Anah « Habiter Mieux Agilité ». Cette prime forfaitaire est versée en fonction des revenus du ménage dès la fin des travaux. Pour en bénéficier, il faut être un propriétaire occupant un logement à titre principal dont la construction date de plus de 15 ans.
  • Les aides locales et régionales : certains départements, communes et localités proposent des aides aux particuliers ayant des projets de travaux énergétiques. Pour y prendre part, rapprochez-vous de la mairie la plus proche de votre habitat afin de vous renseigner sur les conditions d’octroi et les démarches administratives à effectuer.

Plan du site