Cérémonie funéraire : comment se déroule la mise en bière ?

mise en bière

Publié le : 24 août 20225 mins de lecture

La perte d’un être cher est toujours un moment douloureux et bouleversant. Mais la meilleure façon de dire adieu à un défunt et d’honorer sa mémoire est de lui organiser des funérailles en bonne et due forme. La mise en bière est une étape importante du déroulement des funérailles. C’est un moment fort où les proches voient pour la dernière fois le visage du défunt. Comment ça se déroule ?

Qu’est-ce que la mise en bière ?

La mise en bière consiste à l’étape des funérailles où le corps du défunt est déposé dans son cercueil. Cette étape est obligatoire en France vu que l’utilisation du cercueil l’est aussi.

Les employés des pompes funèbres chargés d’organiser les obsèques se chargent de l’organisation complète de la mise en bière. Pour comprendre cette étape, il s’agit d’introduire le corps dans une housse imperméable avant de le déposer dans le cercueil. Cette étape est généralement réalisée avant la cérémonie funéraire ou le départ au crématorium ; au plus tôt 24 heures et au plus tard 6 jours après l’heure du décès.

La mise en bière du défunt peut être organisée à son domicile, à l’hôpital, dans une maison de retraite ou dans une maison funéraire.

Quelles préparations effectuer avant la mise en bière ?

Avant de procéder à la mise en bière, des soins de conservation peuvent être réalisés sur le corps du défunt, à la demande de ses proches. Ces soins de thanatopraxie permettent de mieux préserver le corps en ralentissant la putréfaction naturelle. Il s’agit de remplacer le sang du défunt par du formol.

Ces soins payants sont réalisés par un thanatopracteur diplômé. Les soins s’effectuent dans un funérarium, dans un dépôt mortuaire ou à domicile, mais ce dernier cas devient de plus en plus rare en raison des exigences d’aménagement et de configuration requises.

Comment se déroule la mise en bière ?

La mise en bière se déroule en plusieurs étapes.

1re étape : La préparation du cercueil

Selon la loi, un cercueil est réservé à une seule dépouille. Le cercueil utilisé doit répondre aux normes :

  • Cercueil conçu avec une matière biodégradable : en bois, en contreplaqué, ou en carton.
  • Cercueil complètement étanche.
  • Cercueil possédant une épaisseur comprise entre 18 mm et 22 mm

2e étape : La mise en cercueil

Les agents des pompes funèbres introduisent le corps du défunt dans une housse imperméable avant de le déposer dans le cercueil. La famille et les proches se recueillent autour du cercueil encore ouvert pour voir le corps pour la dernière fois.

3e étape : La fermeture du cercueil

Après le recueillement de la famille, les agents procèdent à la fermeture du cercueil. En règle générale, le cercueil peut rester ouvert 30 minutes à une heure après le dépôt du corps. Une fois ce délai écoulé, le cercueil est fermé définitivement.

Une plaque gravée contenant des informations sur le défunt est déposée sur le couvercle du cercueil :

  • Nom et prénom du défunt
  • Son année de naissance
  • Son nom marital
  • L’année du décès.

4e étape : Le transport du corps

Après la fermeture du cercueil, les employés procèdent à la levée du corps pour transporter le cercueil vers le véhicule funéraire qui l’emmène vers le lieu de la cérémonie funéraire, de l’inhumation ou de la crémation.

 

 

 

 

 

Plan du site