Vente en ligne de connectique Informatique pour professionnels

connectique Informatique pour professionnels

Les connectiques sont omniprésentes dans le parc informatique des professionnels. En effet, elles touchent divers domaines d’activités quotidiennes : téléphonie, Internet, audio-vidéo… Le nombre d’outils qui en disposent ne cesse de croître : PDA, ordinateurs, smartphones, tablettes, satellites, téléviseur, etc. Si la connectique a pris une place primordiale, il n’est pas évident de faire la sélection des produits qui correspondent à vos besoins dans une large gamme disponible. Pour un professionnel, des questions demeurent : quelle connectique pour quel usage ? Comment évaluer la qualité du produit ? Quelle est la solution la plus adaptée à l’installation ? A qui s’adresser pour des recommandations utiles ? 

Les connectiques : définition et caractéristiques

La connectique réseau désigne l’ensemble des techniques associées aux systèmes de connexion physique, aux liaisons et aux transmissions des données. Elle est utilisée aussi bien pour relier des appareils à leurs prises que pour établir la connexion entre les différents outils informatiques. En ce sens, une connectique peut avoir plusieurs caractéristiques : nom, code couleur, forme (mâle ou femelle), caractère démontable ou non, longueur, blindage, qualité…

En fonction des ports existants sur votre matériel informatique, du périphérique d’entrée (vidéo, écran…), les fournisseurs en ligne proposent une large gamme de produits. Ils peuvent aussi vous préconiser la longueur de câble adaptée. Pour installer un appareil sur un poste ou pour faire le câblage d’un espace bureau complet, les accessoires doivent être choisis, non seulement pour assurer la fonctionnalité, mais également pour permettre un câblage évolutif mais précis. Pour en savoir plus, rendez-vous sur https://www.sib-ouest.fr qui proposent des rubriques pertinentes sur le domaine et des gammes d’articles variés.

Trouver les câbles USB adaptés à vos besoins

La technologie Universal Serial Bus ou USB est plus courante dans le monde informatique. Depuis sa création en 1996, elle s’est rapidement imposée en matière de connectique ordinateur et pour brancher les périphériques (imprimantes, souris, etc.). Bien qu’elle soit initialement prévue pour le transfert des données, elle s’est vite imposée comme outil pour charger des appareils. Mais les normes USB n’ont cessé d’évoluer. Actuellement, la connectique standard USB 2.0 tend à laisser place à un système plus puissant : l’USB 3.0, avec une vitesse de 5 gigabits par seconde (10 Gb/s. pour l’USB 3.1). Généralement, les connecteurs des câbles USB 3.0 et 3.1 sont de couleur bleue.

Cet outil est équipé d’une technologie appelée Power Delivery, ce qui permet au câble de supporter jusqu’à 100 watts. C’est pourquoi il est capable d’alimenter certains gros appareils, dont les ordinateurs portables.

En outre, le fournisseur vous présentera les connecteurs les plus fréquents : Types A ou B ou C, mini ou micro. Le type A est le port de référence pour les ordinateurs et chargeurs, tandis que le type B est utilisé avec les autres périphériques, comme les imprimantes. L’USB-C, dernièrement apparu, est un connecteur universel.

Connectique : les autres types de câbles informatiques

Des smartphones dernier cri, apparus après 2012, ainsi que les iPod et iPad, sont dotés d’un port dit « Lightning », spécifique aux appareils de la marque Apple. Ce système se substitue au connecteur à 30 broches. Il requiert un adaptateur pour le rendre compatible avec les périphériques précédents.

En parcourant une gamme de connectique sib ouest sur les sites de vente, veillez à ce que votre choix se porte sur les câbles de qualité, gravés du logo MFi, critère qui garantit la compatibilité avec les matériels Apple.

D’autre part, il y a la technologie Thunderbolt de Intel, qui offre un débit important. Quant au port mini-DisplayPort, il est déjà utilisé pour les matériels Apple et s’utilise pour le transfert des données, la sortie vidéo et l’alimentation. Il sert même à chaîner des périphériques.