Le Noni Morinda : un complément alimentaire aux grandes propriétés antioxydantes

Noni Morinda

Le Noni est un fruit provenant d’un arbuste scientifiquement  dénommé Morinda Citrifolia, une plante appartenant à la famille des Rubiacées. Originaire d’Inde, le Noni est actuellement cultivé dans d’autres pays tropicaux, notamment en Polynésie, en Amérique latine et aux Caraïbes. Un arbre de Morinda produit en moyenne sept à huit kilos de fruits par mois une fois mature. Mais ce qui nous intéresse le plus c’est ses nombreuses vertus médicinales. Dans cet article, on en parle!

Le Noni Morinda et ses propriétés antioxydantes

Le Noni Morinda est reconnu pour être un puissant antioxydant. En d’autres termes, il limite la détérioration des cellules subissant fréquemment un stress oxydatif : atteinte des cellules par les radicaux libres qui sont des éléments agressifs. De ce fait, il contribue au retardement du vieillissement des cellules et prévient toute lésion cellulaire, ce qui aide grandement à la prévention de certaines  maladies comme le cancer. De même, grâce à ses propriétés antioxydantes, le Noni  ralentit le vieillissement de la peau.  Outre son aptitude à prévenir les maladies, le Noni a aussi un pouvoir de guérison, tant pour les maladies graves (hypertension, diabète, etc. .) que pour les malaises ordinaires (migraines, allergies, etc.) ; c’est d’ailleurs la raison pour laquelle il fut autrefois surnommé « aspirine des anciens ». Ce fruit doit surtout ses propriétés antioxydantes à sa forte teneur en polyphénol et en acide ascorbique. Selon une recherche effectuée par un scientifique français dénommé Chafique YOUNOS, il aurait 2,8 fois plus de pouvoir antioxydant que la vitamine C. De nos jours, le Noni est commercialisé sous de diverses formes : jus, poudre, gélule, etc. Le Noni  est un complément alimentaire connaissant un franc succès sur le marché.

Le Noni Morinda : de multiples bienfaits

Outre ses propriétés antioxydantes, le Noni Morinda  possède d’autres vertus thérapeutiques insoupçonnées. Parmi elles, sa capacité à aider le corps humain à se remettre rapidement après de grands efforts ou suite à une intervention chirurgicale. Contenant une considérable quantité de’ alcaloïdes et de proxéronine, il répare de manière plus accélérée les cellules endommagées. De même, il aide à augmenter la performance physique, est donc  très utile aux adeptes de sport. Ensuite, le Noni renforce les défenses immunitaires, il s’agit d’un  fortifiant pour le corps humain,  le rendant plus résistant à toute forme d’agressions extérieures. Il atténue également les crises d’allergie, d’asthme et d’insomnie, agit également face aux problèmes de transit intestinaux.  Par ailleurs, ce complément alimentaire est un puissant anti-inflammatoire, atténuant ainsi toute douleur articulaire, arthrite, céphalée, etc. Plus intéressant encore, ce fruit contribue à la perte de poids et combat le mauvais cholestérol tout en favorisant l’augmentation du bon cholestérol. En usage externe, il accélère la maturation des abcès, brûlures ou autres lésions cutanées tout en aidant à la cicatrisation.

Comment consommer le Noni

De la plante de Morinda, les feuilles, les racines mais surtout les fruits sont ceux que l’on peut utiliser. Il est le plus couramment consommé en tant que jus et associé à d’autres aliments en fonction de la vertu que le consommateur souhaite exploiter. Le Noni n’a certes ni goût, ni senteur agréable consommé à l’état brut mais ces nombreuses vertus en valent la peine. Cependant, transformé ou raffiné, il perd de ses senteurs ;  certains chercheurs ont en effet réussi à extraire et sauvegarder ses propriétés tout en expulsant son odeur désagréable. Il peut se consommer de manière régulière s’il s’agit de jus , soit 30 ml chaque jour,  à prendre de préférence le matin ; s’il s’agit de gélule, sa prise doit être conforme aux indications d’un médecin ou d’un naturopathe. Il n’existe pas d’effets secondaires déclarés de ce fruit jusqu’à ce jour, toutefois, sa consommation est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes.