Guide de mutuelle en ligne : pour bien choisir

Guide de mutuelle en ligne

La Sécurité sociale ne permet pas de profiter d’une couverture santé optimale étant donné qu’elle ne rembourse qu’en partie les dépenses en santé. Face à une telle situation, souscrire une mutuelle devient incontournable pour profiter d’une protection santé efficiente. Cependant, les nombreuses offres disponibles en ligne laissent les internautes perplexes. Pour mieux faire son choix, il faut alors se baser sur un certain nombre de critères.

Les besoins en santé

Les besoins en santé constituent le premier critère à considérer lors du choix d’une mutuelle santé. Si pour certaines personnes, le remboursement des soins de base suffit largement, pour d’autres, il est préférable de se tourner vers une formule ultime qui prend en charge le remboursement des soins onéreux (dentaire, optique …). Il faut noter que la Sécurité sociale ne prend pas en charge  notamment les dépenses associées à la pose d’implants ou encore à l’achat de lunettes, lentilles, etc. D’autres traitements comme l’ostéopathie ou ceux associés à la médecine douce réclament également la possession d’une couverture mutuelle complète étant donné qu’ils ne sont pas pris en charge dans le cadre de l’assurance santé. Il en est de même pour les dépassements d’honoraires vu qu’ils peuvent représenter une somme non négligeable. A noter que certaines mutuelles proposent des formules spécifiques notamment la btp mutuelle, la mutuelle pour  particuliers, la mutuelle tourisme, etc.

Le taux de remboursement et le délai de remboursement

Avant de souscrire à une formule de  mutuelle santé et prévoyance, il faut définir ses besoins afin que la mutuelle puisse calculer le montant de sa cotisation. Le taux de remboursement doit aussi être connu à l’avance afin d’éviter les mauvaises surprises. Certaines mutuelles proposent un taux de remboursement à 100% ou encore à 200% mais il faut voir les détails avant de trancher. La plupart du temps, elles se basent sur les mêmes critères que la Sécurité sociale. On peut également tomber sur une mutuelle qui propose un forfait en euro. Dans tous les cas, il faut bien s’informer car une bonne mutuelle doit couvrir les dépenses qui ne sont pas prise en charge dans le cadre de l’assurance maladie. Le cas échéant, le souscripteur doit payer de sa poche une partie des dépenses qui n’est pas remboursée ni par la Sécurité sociale, ni par la mutuelle. Tout en s’informant sur le taux de remboursement, il faut en profiter pour demander des renseignements autour du délai de remboursement. Si la mutuelle pratique le tiers payant, il n’y aucun souci car il n’y aura pas d’avance de frais. En revanche, si le remboursement prend plusieurs jours et qu’on ne dispose pas du budget nécessaire pour faire une avance, il est préférable de se tourner vers une mutuelle qui propose un délai de remboursement très court. Dans tous les cas, il ne faut pas oublier que le délai de remboursement de l’Assurance Maladie est assez long.

Le délai de carence et le coût de la mutuelle

Le délai de carence dans le cadre d’une mutuelle santé désigne le délai durant laquelle la mutuelle n’accorde aucune couverture pour certains soins bien qu’elle soit prévue dans le contrat initial. Il peut s’agir de la période qui suit la souscription ou qui se rapporte à un moment de la vie du souscripteur (maternité, grossesse…). Avant de souscrire, il faut bien s’informer sur le délai de carence. Autre chose, le prix de la mutuelle mérite également de l’attention. Les offres tarifaires varient  de la formule basique à la formule complète. Tout dépend du budget de tout un chacun mais il faut toujours s’assurer que la formule choisie correspond à se besoins en santé. Comparer les offres de mutuelle s’impose alors d’autant plus que le secteur enregistre une forte concurrence.